Spectacle Babass

En 1994, Babass fait ses premiers pas sur scène dans les cafés-théâtres lyonnais, où il est remarqué par Frédéric Pisk qui le fait jouer au "Pied dans l’Plat", un cabaret de Lyon, en 1998.

En 1999, son personnage Chreustian voit le jour avec la complicité de Frédéric Pisk. C'est un personnage enfantin, benêt, ayant des grandes difficultés d'élocution.

A partir de 2001, Babass participe à plus de 50 festivals d'humour où il rafle tous les prix. A l’un d’eux, il rencontre Gérard Sibelle, découvreur de talents, qui lui ouvre les portes du festival Juste pour rire de Montréal où il remporte le prix des « Maudits Français ». Grâce à ces nombreuses récompenses, des grands noms lui demande d’assurer leurs premières parties : Patrick Bosso, Didier Bénureau, Michel Boujenah ou encore le chanteur canadien Michael Bublé.

En 2002, Babass présente son premier one man show « C’est mon tour » au Festival d’Avignon.

En 2006, il reçoit le premier prix du Grand National du rire à Nantes remis par Florence Foresti.

En 2010, Babass participe à l’émission de Laurent Ruquier « On n’demande qu’à en rire » sur France 2.

De novembre 2010 à juin 2012, il devient un pensionnaire régulier de l’émission aux côtés d’Arnaud Tsamère, Constance, Garnier et Sentou, Olivier de Benoist, Florent Peyre, Nicole Ferroni, Lamine Lezghad